Bien manger en protégeant son cœur (prévenir les maladies cardiovasculaires)

Mieux manger pour protéger son cœur et se prévenir des maladies cardio vasculaires

Qu’est-ce qu’une MCV ? Qu’elles en sont les causes ?

Les MCV sont des maladies mortelles liées à la santé de nos vaisseaux sanguins. Elles regroupent donc différentes maladies suite à des ischémies (vaisseaux bouchés ou semi bouchés) comme l’accident vasculaire cérébral, l’infarctus, l’anévrisme, la phlébite, les problèmes de circulation veineuse, artérites…

Ces problèmes sont notamment liés à la formation de plaques d’athérome (dépôt de graisses le long des parois des artères entraînant un rétrécissement du conduit) et de « caillots » sanguins (mélange d’amas graisseux, fibreux et de plaquettes sanguines) générant des thromboses (bouchons).

Les causes sont génétiques (fragilité des artères), liées au vieillissement général de l’organisme, et surtout environnementales, c’est à dire :

–        Alimentation

–        Mode de vie : Tabac, activité physique (attention à la sédentarité), sommeil, stress, hygiène…

–        Pollution, climat, infections…

Quels sont les facteurs de risques des MCV ?

Les facteurs de risques sont multiples. Un malade réunit souvent plusieurs petites conditions apparemment bénignes mais qui réunies sont dangereuses. On parle de syndrome métabolique. Le risque est de réunir plus de 3 des données suivantes :

–        Hypertension : Tension artérielle > 130-85 mm Hg (ou sous traitement),

–        Diabète : Glycémie à jeun > 1,1 g/l (ou sous traitement),

–        Cholestérol (CS) : CS HDL < 0,4 g/l chez les hommes et < 0,5 g/l chez les femmes,

–        Triglycérides (TG) : TG > 1,5 g/l (ou sous traitement),

–        Surpoids et obésité : Tour de taille > 102 cm chez les hommes et > 88 cm chez les femmes.

Quelle est la différence entre bon et mauvais cholestéol (CS) ?

Le CS est en réalité une seule molécule. Ce que l’on nomme bon ou mauvais est le « transporteur sanguin » du CS. Il y en a deux sortes (lipoprotéines) nommées LDL (Low Density Lipoprotein) ou HDL (High Density Lipoprotein).

–        Le LDL porte le CS du foie aux cellules (qui utilisent le CS) mais « en perd au cours du transport » dans les artères,

–        Le HDL porte le CS des cellules au foie (pour destruction) et « récupère ce qui traîne dans les artères ». Le bon est donc le HDL.

Les valeurs normales (approximatives, ce qui compte est surtout le rapport entre HDL et LDL) sont :

–        HDL CS : 0,35 à 0,75 g/l. Chez l’adulte, les valeurs sont souvent plus élevées chez les femmes que chez les hommes.

–        LDL CS : 1 à 1,6 g/l.

Qui est concerné ?

27% de la population française en meure chaque année (en 2009, Source : Insee, Inserm-CépiDc) : 25% des hommes, 29% des femmes. Les habitants du nord du pays semblent plus touchés que les autres.

Globalement, il semble que les habitants du bassin méditerranéen en général sont plus préservés de ces maladies mais ceci est de moins en moins vrai…

Certains japonais (île d’Okinawa) ont également une espérance de vie beaucoup plus forte que la moyenne. Ils présentent une alimentation voisine de celle des méditerranéen.

Venez en débattre à St Pierre des Corps le jeudi 8 décembre 2016 à la maison de l’aubrière

Entrée libre – 18h30

 

manger-mieux-pour-son-coeur-2016-mcv

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *