Les SUPERFRUITS

Les Superfruits sont à la mode depuis les années 2007.

Ils sont souvent exotiques, viennent du bout du monde : type goji, cramberries, ou plus locaux comme nos mûres, myrtilles, et fruits rouges par exemple.

Ils sont les alliés des sportifs, des mangeurs d’encas et petits grignotages… en tout cas, ils ont la part belle en marketing!

Alors : 

  • qu’en penser?
  • faut il aller les chercher si loin ?
  • comment les choisir?

Retrouvez ci dessous la chronique sur le sujet sur TV Tours Val de Loire

Retrouvez également cette chronique du 19 septembre 2016 sur Radio RCF en podcast

tvt-val-de-loire

Et si nous allions par exemple les ramasser ! …ce qui permet d’allier le plaisir de l’activité physique, le plaisir de la « chasse au trésor », la satisfaction personnelle d’avoir cherché et trouvé des aliments naturels alliés de notre santé, localement.

Sinon, vous en trouverez :

  • En surgelés : en sachet en vrac. Pensez à regarder les origines des produits et préférons les produits valorisant les productions européennes (pensons au bilan carbone …)
  • En conserves, jus et compotes : pensez à vérifier si votre produit est avec ou sans sucre ajouté et s’il contient vraiment des fruits en quantité suffisante. Par exemple, il existe beaucoup de jus à base de cramberries qui en contiennent que peu. Voici un exemple d’étiquette : eau,jus de cranberry à base de concentré (25%),sucre,vitamine C,concentré de légume et fruit (carotte et cranberry)eau,jus de cranberry à base de concentré (25%),sucre,vitamine C,concentré de légume et fruit (carotte et cranberry).
  • En fruits séchés : en vrac, dans les mueslis : raisin, baies, cerises, prunes…
  • En tisanes et infusion : attention encore une fois à bien lire son étiquette : une infusion à base de fruits ou feuilles ou pétales de fleurs n’a rien à voir avec une infusion à base d’arômes de fruits !
Fruits secs

Fruits secs

Quand les manger ?

  • En lieu et place d’un fruit : inutile de multiplier nos doses : c’est toujours la dose qui fait le poison ! Ni trop, ni trop peu !
  • Le matin dans le petit déjeuner et ou en collation : dans les laitages, les céréales,
  • Le midi ou le soir : dans les salades composées dans les plats de légumes (une pincée de raisins secs dans un plat au moment de servir !), dans vos plats en sauce (pruneaux, figues et abricots secs en tajine par exemple).
  • Gare au grignotage néanmoins : aucun aliment ne sera intéressant en dehors d’un temps de repas !

Pour qui ?

  • Pour tous, dès lors que la texture est adaptée aux mangeurs (attention aux petits fruits à bien croquer pour les enfants…).
0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *