Covid-19 : 2 – Réadapter ses apports aux nouvelles dépenses confinées !

Se faire plaisir tout en gérant ses quantités

Qui dit confinement dit mobilité relativement réduite ! Que vous soyez encore au travail ou à la maison, il est fort probable que vos mouvements soient bien plus limités que d’habitude… de ce fait vos besoins énergétiques changent !

Par ailleurs, le confinement, le contexte humain, social, familial, économique national et mondial génèrent plus de stress qu’habituellement ce qui demandera naturellement des anti-stress. Nos conduites alimentaires peuvent alors être impactées par ce nouvel état émotionnel et induire une sur consommation d’aliments énergétique dans un contexte de peu de dépenses physiques.

L’objectif de ce confinement est bien de rester en bonne santé court terme (i.e. éviter l’infection et de la transmettre) et en même temps, prenons toujours soin de notre santé à moyen et long terme (i.e. la santé cardiovasculaire, cognitive, orthopédique…), continuons de nous plaire et de nous sentir bien dans notre assiette. Voici quelques précautions que nous pouvons vous inviter à suivre :

Veillez toujours à bien boire (de l’eau).

Réajustez les quantités de nourritures servies au global dans vos assiettes: testez l’usage de plus petites assiettes, n’apportez à table que la « juste part » et non tout le plat cuisiné, observez vos sensations : Normalement, vous devriez sentir une petite sensation de faim avant de manger quelle que soit l’heure ou le moment de la journée et ce, environ 3 à 4 fois par jour.

Mangez bien lentement: nous n’avons rien de mieux à faire que de nous faire plaisir à table ! Autant que cela passe par la dégustation et non par la profusion !

Préparez et cuisinez des fruits et légumes(frais, surgelés ou en conserves) : riches en fibres et en eau, ils sont volumineux et rassasiants sans apporter beaucoup d’énergie et vous permettront de vous sentir bien en fin de repas.

Limitez les stocks d’aliments très gourmands (plateau de fromages, sucreries et chocolats, boissons sucrées ou alcoolisées…): réservez-les-vous pour un jour en particulier (comme le dimanche) afin de garder un rythme et un cadre temporel pour ces gourmandises. Se donner une ligne de conduite et une organisation vous permet de vous accorder des plaisirs avec mesure !

Si vous sentez que le stress vous dirige vers les placards, accordez-vous une activité artistique, un moment pour vous dans la salle de bain, sur le balcon, dans la cour… pour respirer, créer, rêver…en quelques mots: pour stimuler vos autres sens que celui du « goût ». Il existe beaucoup d’applications qui invitent au calme, à la détente qui peuvent vous aider.

Si besoin d’en savoir plus…

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *