Covid-19 : 5 – LIMITER LES SORTIES : Gérer ses stocks de nourriture et organiser ses approvisionnements

Confiné chez soi nous avons le devoir de limiter nos sorties pour aider à limiter les nouveaux cas.

Pourtant, il faut bien continuer de manger (ou porter à manger à ceux qui en ont besoin). Avec quelques astuces, nous pourrons optimiser nos déplacements, notre santé et notre budget ! Tout d’abord, pour être bien dans son organisation il est important que vous ayez connaissance de vos stocks :

C’est le moment de faire un inventaire de vos placards, réfrigérateur et congélateur.

Notez ce qu’il vous reste en catégories d’aliments dans chacun de ces lieux de stockage  : légumes, fruits, laitages, sucreries, féculents, condiments… réorganisez le tout par étagère, boites (personnalisez celles à chaussures), donnez-vous des codes couleurs, étiquetez vos rangements…et expliquez-les aux membres de votre famille.

  

Vérifiez les dates de péremptions des denrées que vous avez et décidez de consommer les plus urgentes. Vous pouvez aussi préparer des plats et les congeler cuits en « plat tout prêt maison » pour les manger les jours bien au-delà de ces dates initiales.

Pour rappel  : on parle de date limite de consommation (DLC) pour les denrées périssables. Cette limite est impérative. Elle s’applique à des denrées sensibles, qui sont susceptibles de présenter un danger pour la santé humaine. Cette DLC est indiquée sur le conditionnement par la formule « À consommer jusqu’au… », suivie de la date limite déterminée par la loi ou par le producteur (yaourts, la viande fraîche, le poisson, les plats cuisinés non stérilisés…). À l’inverse, certains produits présentent une date de durabilité minimale (DDM) – terme qui a remplacé la date limite d’utilisation optimale (DLUO) depuis la mise en application du Règlement (UE) n°1169/2011 (gâteaux secs, ou encore des boites de conserve). Une fois la date passée, la denrée ne présente pas de danger mais peut en revanche avoir perdu tout ou partie de ses qualités : goût, texture… Sur le conditionnement, la DDM est indiquée par la formule « À consommer de préférence avant…  ».

Une fois les stocks rangés et évalués, vous pouvez par exemple :

  • Concevoir des menus en tenant compte de ce que vous avez. Vous trouverez de nombreuses idées sur internet (ex: LA FABRIQUE A MENU de mangerbouger.fr ou Les RECETTES de mangerbouger.fr ou www.lesfruitsetlegumesfrais.com),
  • Dresser votre prochaine liste de course en veillant à compléter ce qu’il vous manque plutôt qu’à acheter dans le magasin uniquement en fonction de ce qui vous fait plaisir. Vous n’aurez plus qu’à estimer ce qui peut être acheté en drive ou en amap ou en livraison de paniers (ce qui permet moins de contacts sociaux) et ce qui devra être acheté en magasin.

Derniers conseils : c’est le moment de réapprendre à cuisiner : vous limiterez ainsi le volume de vos achats, de vos déchets car acheter des matières premières prend bien moins de place et coute moins cher que les aliments prêt à consommer ! Nous vous invitons aussi à mobiliser les enfants pour ces inventaires, préparations de listes, de recettes et de gestion de budget car c’est l’occasion de faire quelques dictées ou calculs mathématiques !

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *