Comment faire manger des légumes aux enfants ?

Apprendre à aimer les légumes ?

Apprendre à manger des légumes différents est essentiel pour la santé de chacun, alors, on s’y met quand ? quelques astuces et idées de Virginie Charreau dans cette courte vidéo !

Oui c’est possible avec un peu de temps, d’expériences et de répétition !

Test fait avec les enfants de la région de Benais le 12 mai 2017 en atelier de cuisine !

Avec un livre de cuisine à découvrir dans cette vidéo également :

Ainsi que les conseils d’une diététicienne-nutritionniste et maman experte !!


Comment manger et faire manger des légumes ?

Vous le savez, manger des fruits et des légumes chaque jour est important pour notre santé. Oui, mais comment manger et surtout faire manger des légumes à vos irréductibles ?

Vos enfants, votre conjoint, ne veulent pas goûter les légumes que vous avez pourtant préparés avec AMOUR ? …

1- CACHER ET RUSER !

Avez-vous déjà essayé d’en introduire dans leurs plats préférés sous forme cachée ? Et oui !, il n’y a pas que les sucres qui arrivent à se « cacher », on peut aussi cacher les légumes ! si si ! Allez, on essaie ?

UN CONSEIL : on y va petit à petit au début, sinon vous allez vous attirer les foudres de vos convives !

La 1ère étape va être de mixer les légumes, qui vont devenir fondants à la cuisson.

Vous connaissez déjà certainement les soupes et purées de légumes et c’est un très bon début.

Pour aller plus loin, prenons les lasagnes à la bolognaise par exemple dans lesquelles vous pouvez ajouter de la carotte et des oignons que vous cuirez avec votre bœuf haché. Mélangés avec des tomates pelées (plutôt que du concentré de tomate) elles passeront quasi inaperçues.

  • Pour une recette pour 8 personnes prévoyez pour une 1ère fois 4 carottes moyennes (400g maxi). L’avantage de la carotte c’est qu’elle adoucit l’acidité de la tomate donnant ainsi un petit goût légèrement sucré à ce plat familial.
  • Pour un hachis parmentier ajoutez à votre viande de la courgette mixée, comme pour les lasagnes, pour une 1ère fois en quantité modérée.

Et surtout, mettez à contribution vos petites têtes blondes (la couleur de cheveux n’est pas exhaustive ) pour la préparation des légumes. Plus ils auront l’occasion de manipuler les légumes, plus ils auront de facilité à bien vouloir les manger …

Vous l’aurez compris, la 2ème étape va être de laisser libre cours à votre imagination, soit en mixant plus grossièrement, en râpant, en augmentant la quantité de légumes, en les mélangeant. Permettez-vous aussi d’utiliser aussi bien les légumes frais, que surgelés pour réaliser vos préparations.

En deux mots : AMUSEZ-VOUS ! et mettez de la couleur dans vos assiettes, car oui, nous mangeons d’abord avec nos yeux …

2- OSER !

Après cette 1ère astuce de légumes cachés, la 2ème astuce va être de les intégrer dans un plat unique mais cette fois-ci visibles, un peu dans le modèle des poêlées toutes prêtes du commerce, vous savez, fricassée de poulet au riz et à la courgette, pâtes à la l’italienne (petits légumes et sauce tomate) ou tomates et autres légumes farcis, poêlée asiatique (haricots plats, champignons, carottes, pousse de haricot mungo) …

3- CHACUN A SA GUISE !

3ème et dernière astuce : osons aussi la variété et la participation de tous en mode SALADE PARTY !! Vous pouvez proposer sur votre table tout plein de légumes différents que chacun pourra ainsi piocher pour composer sa propre salade composée ! Quoi de plus amusant ? Vous pouvez aussi faire sur le même principe avec des crêpes, blinis, tortillas

  • Mettez à disposition pour une version froide des légumes crus, en conserve, cuits : champignons de Paris crus coupés en lamelles, salade verte, concombre, tomates, avocat, cœurs de palmier, fond d’artichaut, poivrons (crus ou cuits), radis (rose, noir), carottes râpées, betteraves râpées crues ou cuites coupées en dés, courgette crue râpée ou en dés, asperges, oignons rouges, cornichons … vous pourrez ajouter d’autres aliments féculents (maïs, pomme de terre cuite froide ou chaude, riz, quinoa, …) et une source de protéines animales (au choix et selon les goûts : viande froide, œuf, poisson, crustacés …) et proposez un assaisonnement maison (vinaigrette, sauce yaourt ou fromage blanc).
  • Pour une version chaude pour crêpes, blinis et tortillas : poireaux émincés sauce béchamel, purée d’oignons, sauce tomate aux herbes (Provence, ciboulette, ail et persil, …), champignons, brunoise de légumes, poivrons sautés, aubergines en caviar ou poêlées … vous pourrez là aussi ajouter une source de protéines animales.

Vous verrez que lorsque chacun compose sa propre assiette, une envie de découvrir et de varier son alimentation s’installe.

Bon appétit,

Stéphanie PYBOT, Diététicienne

30 mars 2020

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *